Après avoir fait moult ripaille ce matin (une fois n’est pas coutume), nous entamons notre dernière étape. Du coup, je fais péter le débardeur même si le temps ne s’y prête que moyennement. Pendant ¾ d’heure, on roulera tranquillement, passant par des petites routes, traversant les marais de Goulaine. La suite sera moins fun car il nous faut traverser Nantes d’est en ouest. C’est la ville quoi… Le seul moment fun pour moi sera le passage devant mon ancienne maison, et un coucou à notre ancienne voisine, 92 ans et toutes ses dents (enfin non en fait…). Il nous faut récupérer la route officielle de la Loire à vélo mais c’est à Bouguenais. Et pis voilà que la pluie arrive. Ah bah il fallait bien y passer hein…C’est à hauteur du bac du Pellerin (sous Couëron) que nous rejoignons le Philippe, le père d’Emilie qui fera la fin d’étape avec nous. Il flotte de plus en plus, on prendra une bonne saucée le long du canal de La Martinière. Dommage le parcours est bien sympa.

2013-08-09 09

2013-08-09 09

2013-08-09 09

2013-08-09 10

2013-08-09 12

2013-08-09 12

2013-08-09 12

2013-08-09 13

2013-08-09 14

2013-08-09 12

Et puis le soleil a décidé de percer peu de temps après : là on a apprécié la balade du canal. Puis la pause miam miam à Paimboeuf. Il est 14h00 il nous reste à peine 20 kilomètres. On quitte (snif snif) la route officielle de la Loire à Vélo pour la départementale qui va directement à Saint Brévin. La dernière ligne droite se fera sous le soleil avec un léger vent de face, le pont de Saint Nazaire en pointe de mire. Ca sent l’océan, ça sent la fin, on file mine de rien à bon allure…Et voilà, nous arrivons devant le Pont où le papa de Yannick nous rejoint quelques minutes plus tard pour récupérer son fils. Tout ça se termine autour d’un diabolo kiwi au bar d’à côté, et une franche rigolade en repensant à mon pneu qui a crevé cinq minutes après notre arrivée !

2013-08-09 15

2013-08-09 15

THAT'S ALL FOLKS !!